Sports

                                                                                                                                               

Quel sport pratiquez-vous? Vous êtes plutôt Muay Thaï? Jujitsu? MMA? CrossFit?

Dans cette section, retrouvez tous nos produits pour la pratique de votre sport de combat ou art martial préféré !

                                                                                                                                               

Quel sport pratiquez-vous? Vous êtes plutôt Muay Thaï? Jujitsu? MMA? CrossFit?

Dans cette section, retrouvez tous nos produits pour la pratique de votre sport de combat ou art martial préféré !

Détails

Sports Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • MMA

    MMA est l'acronyme de Mixed Martial Arts, en français « arts martiaux mixtes ».

    Il est aujourd'hui un sport à proprement dit qui regroupe toutes les techniques existantes dans les différents arts martiaux et sports de combat.
    Depuis ses débuts, le MMA a connu différents noms comme le NHB (No Hold Barred), le Free Fight (combat libre) ou encore le Vale Tudo (surtout au Brésil).

    Le MMA, bien qu'existant depuis longtemps, a été surtout découvert du grand public lors du premier UFC (Ultimate Fighting Championship) en 1993 aux États-Unis où s'opposaient des pratiquants de différents sports de combat et arts martiaux en vue de prouver l'efficacité de chaque discipline.
    Décrié à ses débuts à cause notamment de la violence des combats, de la quasi-absence de règles, de l'absence de rounds et de catégories de poids, le MMA s'est peu à peu codifié, réglementé, pour arriver de nos jours à un sport complet et pratiqué dans le monde entier.

    Le MMA se pratique principalement dans un octogone (parfois appelé la cage, en fait une surface octogonale entourée d'un grillage protégeant les combattants d'éventuelles chutes comme cela peut arriver sur un ring) ou sur un ring. Les combattants portent généralement un short et des gants de MMA plus fins que ceux utilisés en boxe et ouverts, permettant la saisie grâce à la liberté laissée aux doigts.

    Selon les organisations et fédérations, sont autorisées des techniques de percussion telles que coups de pied, de poing, de genou et de coude, des techniques de projections et de soumission (grappling) et les techniques de percussion au sol.

    Très populaire aux États-Unis, au Brésil, au Japon et de plus en plus dans le monde entier, le MMA est néanmoins interdit dans certains pays comme la France. En effet, ses détracteurs le qualifient de sport trop violent dû aux coups qui peuvent être portés lorsqu'un combattant se trouve au sol. Cela n'empêche pas à de nombreux passionnés de s'entrainer dans l'hexagone et aux combattants français de s'expatrier pour le pratiquer en compétition. Les grands noms du MMA français sont des combattants tels que Cyrille Diabaté, Jess Liaudin ou Cheick Kongo pour ne siter qu'eux!

    Légalisons le MMA en France !!
    Legalize MMA in France !!

  • Muay Thaï


    Le Muay Thaï ou boxe thaïe, parfois appelée boxe thaïlandaise, prend ses origines dans les pratiques martiales ancestrales des armées de l'empire khmer, notamment dans ce qu’on appelle en Occident le muay boran (boxe traditionnelle) et du krabi krabong (pratique avec les armes). Cet art fut adopté par les militaires thaïlandais au XVè siècle à la suite de la victoire du royaume Siam d'Ayutthaya sur les khmers d'Angkor. Le muay thaï fait partie des boxes pieds-poings.

    La boxe thaïlandaise est réputée pour son efficacité, notament avec la pratique du corps à corps (clinch thaï) et l'utilisation des coups de genoux et de coudes.

    Parmi les autres boxes du Sud-Est asiatique (boxe birmane, boxe khmère, boxe laotienne, boxe vietnamienne), elle est la plus populaire des cinq disciplines. Elle doit sa popularité au fait qu’elle est un sport national en Thaïlande et qu'elle se pratique de manière professionnelle.
    Ce sport permet à de nombreux pratiquants, athlètes (même très jeunes), entraîneurs, managers et promoteurs, d'en vivre. En Asie elle fait notamment l'objet de paris et d'une économie parallèle.

  • Jujitsu Brésilien

                                                                                                                                                    

    Le jiu-jitsu brésilien, parfois appelé plus rapidement JJB, est un art martial brésilien dérivé de techniques de Judo et de ju-jitsu qui furent importées du Japon par Mitsuyo Maéda vers 1920, puis développé par Hélio Gracie, patriarche de la célèbre famille Gracie. On parle également de Gracie jiu-jitsu.

    A l'échelle des arts martiaux, le jujitsu brésilien est un art martial jeune. C'est un sport très réputé au Brésil, aux États-Unis et au Japon, et de plus en plus dans le monde entier.

    Contrairement à beaucoup d'arts martiaux, le jiu-jitsu brésilien consiste principalement en une lutte au sol se pratiquant traditionnellement avec un keikogi (ou Gi, souvent improprement appelé kimono). Il peut aussi se pratiquer sans Gi, on parlera de Jujitsu-brésilien No-Gi. Dans ce cas il est pratiqué avec un short et généralement un rashguard (t-shirt de compression) ou bien torse nu.
    Le but étant de "finaliser" ou "soumettre" son adversaire par des techniques forçant son adversaire à abandonner le combat: étranglement ou clef articulaire (nuque, épaule, coude, poignet, hanche, genou, cheville).

    Les grades du jujitsu brésilien sont la ceinture blanche, bleue, violette, marron puis noire.

    Le JJB et son efficacité ont principalement été révélés au grand public en 1993 aux États-Unis lors des premiers UFC (Ultimate Fighting Championship). Royce Gracie participa aux début du MMA (Mixed Martial Arts) diffusé au grand public et parvint à finaliser des adversaires beaucoup plus lourds que lui (ne pesant à l'époque que 80kg) mais ne maitrisant pas l'art du combat au sol. Depuis la pratique de ce sport est devenu quasi-indispensable pour tous les pratiquants de MMA.

  • Grappling

                                                                                                                                             

    Le grappling (de l'anglais « lutte ») désigne l'ensemble des techniques de contrôle, projection, immobilisation et soumission d'un adversaire dans un combat debout ou au sol, à mains nues.
    C'est un terme générique regroupant donc toutes les techniques de lutte debout et au sol utilisées dans de nombreux sport de corps à corps: jujitsu brésilien, sambo, luta livre, lutte libre...

    Le but étant de soumettre son adversaire par des techniques dites de soumission comme les clés articulaires, étranglements et compressions. Le concept de grappling est généralement opposé à celui des techniques de percussion (coups de poings, pieds...).

    Le grappling se pratique principalement avec un short et un rashguard (t-shirt de compression) ou bien torse-nu.

  • Sambo

                                                                                                                                                   

    Le sambo est un sport de combat d’origine russe qui a été créé dans l’ex-URSS; le terme sambo est une contraction du russe « samozatchita bez orougia » qui signifie « auto-défense à mains nues ».

    Cette technique de combat est mise au point par Vasilii Sergeevich Ochtchepkov, qui fut l’un des pionniers du judo soviétique dans les années 1920. Le sambo a vite été repris par les militaires puisqu’il est la base de combat des spetnaz, unités spéciales militaires russes.

    La première compétition s’est déroulée en URSS en 1938 à l’occasion d’un tournoi de lutte sur proposition de Anatolii Kharlampiev, longtemps décrit comme le père du sambo.
    La singularité du sambo vient du fait qu’il est une synthèse de tous les sports de combat et arts martiaux existant, il est de ce fait l’un des sports de combats les plus complets.
    Le sambo est pratiqué en compétition sous trois formes: le sambo défense, le sambo sportif et le sambo combat.

    Le sambo défense est l’adaptation des techniques du sambo pour la défense personnelle, c’est une forme de self défense. En compétition il est pratiqué en couple, sous forme de mise en situation d’agressions.

    Le sambo sportif comprend toutes les formes de préhension de la lutte et du judo. Les moyens de marquer des points en combat sont les projections ou les immobilisations au sol. Les frappes sont interdites. Il y a trois moyens de gagner un combat: une différence de points entre les deux adversaires de 12 points, la soumission par clef ou point de compression ou par victoire totale par une projection où l’adversaire tombe sur le dos et celui effectuant la projection reste debout. En sambo sportif, les étranglements, sous quelque forme que ce soit, sont interdits.

    Le sambo combat est la forme la plus complète, il regroupe toutes les techniques du sambo sportif avec en plus la boxe pieds/poings (techniques de la boxe thaï: pieds, poings, genoux mais pas les coudes) et les étranglements au sol. La frappe au sol est également autorisée, même si en France elle est interdite en général. Le sambo combat est donc une discipline (avec d’autres comme le pancrace ou le kempo par exemple) de combat libre (MMA).
    De nombreux champions de sambo se sont illustrés dans le MMA (vale tudo, combat libre) comme Oleg Taktarov (ancien champion du monde de sambo) lors des premiers UFC (Ultimate Fighting Championship), Andreï Arlovski (ancien champion du monde de sambo) anciennement détenteur de la ceinture des poids lourds de l’UFC, Sergeï Kharitonov (ancien combattant du Pride) et bien sur Fedor Emelianenko anciennement détenteur de la ceinture des poids lourds du PrideFC et qui fut pendant 10 ans incontestablement l'"homme le plus fort du monde".

  • Boxe Anglaise

                                                                                                                                                    

    La boxe anglaise, aussi appelée le noble art, est un sport de combat opposant deux adversaires faisant partie d'une même catégorie de poids. Le combat a lieu sur un ring et les boxeurs sont équipés de gants de Boxe limitant le risque de coupure. Les coups de poings sont autorisés au visage et au niveau du buste, soit au-dessus de la ceinture.
    Le combat est divisé en rounds, séparés par une minute de repos annoncée par une cloche pendant laquelle les boxeurs rejoignent leur coin pour être hydratés, conseillés et soignés le cas échéant.

    La boxe anglaise se pratique soit en amateur (comme c'est le cas de la boxe olympique), soit en professionnel. Des points sont attribués à chaque coup considéré comme net, puissant et précis. À la fin du combat, les juges rendent leur verdict et le boxeur ayant le plus de points est déclaré vainqueur. La victoire peut donc être attribuée au boxeur ayant le plus grand nombre de points à la fin du temps réglementaire, mais aussi si un des deux boxeurs parvient à mettre son adversaire hors de combat ou KO (knockout), c’est-à-dire dans l'incapacité de se relever et de reprendre le combat après avoir été compté (10 secondes) par l'arbitre.
    Enfin, un combattant est également déclaré vainqueur si son adversaire blessé ne peut continuer le combat et que l'arbitre décide de mettre fin au combat. On parle alors de KO technique ou TKO.

  • Luta Livre

                                                                                                                                                    

    La Luta Livre est une lutte brésilienne née à Rio de Janeiro en 1927, de la rencontre d’athlètes de divers horizons désireux de créer une nouvelle discipline simple et efficace au corps à corps comme au sol. Le but de la Luta livre est de soumettre son adversaire au sol par l'utilisation de techniques de soumissions: clés articulaires, étranglements, compressions. Un combat de Luta Livre peut aussi se gagner aux points s'il n'y a pas de soumission à la fin du temps réglementaire.

    La Luta Livre signifie littéralement « combat libre sportif » et à la base elle était pratiquée en slip. Elle est pratiquée de nos jours en bas de Kimono (pantalon) sans veste, contrairement au Jujitsu Brésilien, mais avec un rashguard. Les "lutadors" portent une ceinture en fonction de leur grade.
    De nombreux champions ont fait connaître ce sport dans des événements de MMA ou Vale Tudo: Marco Ruas, Ebenezer, Johil de Oliveira, Cacareco, Hugo Duarte, Alexandre « Pequeno », etc…

  • CrossFit

                                                                                                                                                    

    Le CrossFit est un ensemble de techniques de conditionnement physique combinant principalement: la force athlétique, l'haltérophilie, la gymnastique et les sports d'endurance. Le mot CrossFit vient de Cross Fitness (en français, entraînement physique croisé) de par le mélange de différentes activités physiques et sportives préexistantes.

    Les pratiquants de CrossFit courent, rament, grimpent à la corde, sautent, déplacent des objets, pratiquent des mouvements olympiques d'haltérophilie ainsi que des exercices au poids du corps, utilisent des haltères, des anneaux de gymnastiques, des boîtes, des kettlebells, des sacs et tout autres objets pouvant servir l'entraînement.

    Le CrossFit axe son fonctionnement autour de dix compétences athlétiques : endurance cardiovasculaire et respiratoire, endurance musculaire, force, souplesse, puissance, vitesse, agilité, psychomotricité, équilibre et précision.

    L'entraînement CrossFit s'articule autour des WOD (WorkOut of the Day), chaque jour un WO (WorkOut) est choisi puis exécuté après une séance d'échauffement. Les WODs sont composés d'un ou plusieurs exercices, le tout enchaîné suivant différents formats.

    Le CrossFit est utilisé depuis longtemps par de nombreux athlètes dans leur préparation physique. Notamment beaucoup d'athlètes de MMA utilisent le CrossFit dans leur entraînement.